Story & Bio

Maître de son destin, à peine son diplôme d’avocate en poche, Sarah refuse de porter la robe aux couleurs de ses claviers, et préfère nous prêter serment en composant sa musique. Aux Cours d’Appel, elle choisit les cours de chant, et poursuit son rêve sur un fil de funambule : créer des sons et des textes qui relient. Qui nous relient au monde extérieur mais aussi à notre enfant intérieur et à notre nature ancestrale.

À l’écoute de sa petite voix, elle ose faire entendre la sienne, et quitte la voie qui lui était toute tracée. En mettant sa voix au cœur de sa vie et sa vie au cœur de sa voix, un nouvel horizon s’ouvre. Elle devient voix off, puis chanteuse.

Pianiste depuis toujours, elle compose et écrit ses titres. Des champs de blés traversés pendant ses vacances, aux couleurs des déserts chauds et parfums de jasmin ou de rose d’une Tunisie qui l’accueillait enfant, jusqu’aux lumières de sa ville natale (Paris), elle moissonne des sonorités mystérieuses et ses influences musicales (ou cinématographiques), tant classiques que pop, la façonnent d’une glaise gainsbourienne à laquelle elle ajoute une texture trip hop saharienne.

Bio

sarah amsellem, auteure-compositrice-interprète, est une fleur sauvage qui a planté ses racines dans le classique et s’épanouit dans la pop. Après un premier EP en 2008 sous le pseudo Evanela, elle multiplie les collaborations musicales, crée, compose et arrange pour d’autres, puis revient avec un EP solo en 2018 sous le pseudo Hey Sarah.
C’est sous son nom de naissance, que cet ange urbain nous offre un premier album.
Sa musique est un Trip Hop saharien qui invite à l’évasion sensorielle et à la délivrance des émotions. Ses titres sont construits sous forme de boucles hypnotiques et progressives, évoquant l’obsession du cycle, la renaissance, et les mues successives qui permettent de se rapprocher de sa véritable nature.
Comme l’art du Kintsugi, sa voix répare le coeur avec de l’or. Façonnée de glaise Gainsbourienne aux agrégats Portisheadiens, sarah amsellem élève aujourd’hui ses 9 MIRACLES vers le ciel, d’où elle puise son essence.
En français dans le texte, avec quelques touches anglophones ou hébraïques, sa fragilité désarmante est une ode à la puissance du Féminin sacré.
Son album “miracles” est sorti le 18 octobre 2019 en autoproduction chez le distributeur Kuroneko.

drapeau-anglais-rond-300x300

Author-singer-songwriter sarah amsellem is a wild flower who planted her roots in classical music and blossoms in pop. After a first EP in 2008 under the alias Evanela, she increased her musical collaborations, created, wrote, and arranged music for other artists, then came back with a solo EP in 2018 under the alias Hey Sarah.
It is under her birth name that this urban angel now brings us her first album. Her music sounds like a Saharan Trip Hop that encourages a sensory escape and the release of our emotions. Her tracks are made up of hypnotic and progressive loops, conveying the obsession of cycle and rebirth, and the successive transformations that bring us closer to her true nature. Like a Kintsugi, her voice repairs our hearts with gold. Shaped from Gainsbourienne clay with Portisheadian aggregate, sarah amsellem raises her 9 MIRACLES up to the sky, wherefrom she draws her essence. In French, with some English or Hebrew touches, her disarming fragility is an ode to the power of the sacred feminine.
Her album * miracles * has been self-released on October 18, 2019 and distributed by Kuroneko.